Présentation

Pourquoi prend-on la parole ? 

 

Captiver, convaincre, intéresser, motiver, recadrer, transmettre, etc…

Cependant, connaître son message et le transmettre sont deux processus totalement différents : bien que s’exprimer oralement soit un exercice passionnant, il reste difficile, dans la mesure où il n’existe pratiquement aucune formation initiale à l’expression orale et à la notion de transmission.

Il est reconnu maintenant qu'un discours quel qu'il soit, ne passe pas seulement par son contenu, mais par la façon dont il est exprimé par la voix, les gestes, la posture : 

 

seulement 7% du message passe par la parole

93% par le para verbal et le non verbal

Par un entraînement pratique à la communication orale et interpersonnelle par des ateliers d’initiation, de soutien et de développement de compétences, l’objectif pédagogique est de mettre le théâtre et ses techniques au service de la communication orale et interpersonnelle : 

→ épreuve orale, réunion, séminaire, conférence, cours, discours, plaidoirie, entretien d’embauche, etc.

L’éloquence ou la poésie de la prose

Pour citer La Fontaine : "à l'oeuvre, on connaît l'artisan"

Pour convaincre, persuader, transmettre, ce n’est pas tant prendre la parole dont il est question mais plutôt de la donner, de la partager…

Quels que soient les enjeux ou l’auditoire concerné, il s’agit d’entrer en relation avec autrui avec implication et sensibilité.

 

Ce qu’ on pourrait appeler l’éloquence ou l’art de toucher et de persuader par son discours.

Est-ce une question de talent ? Pas seulement.

Quels que soient les dispositions de départ, chacun porte en soi toutes les ressources nécessaires à l’apprentissage d’une parole motivante. Encore faut-il les identifier et les transformer en compétences.

 

N’oubliez pas : une intervention en public réussie avec clarté et conviction et c’est votre image professionnelle et personnelle qui sera renforcée.

Portrait

 
Agnès Caudan, Formactrice
Agnès Caudan
 
"Soyez vous-même, tous les autres sont pris"
Oscar Wilde

Formée pendant 3 ans à la formation professionnelle sur la communication orale et la prise de parole à travers des techniques de théâtre, je créé ma propre activité de formation en 2016 : FORMACTRICE

La communication orale est au centre de mon activité et je me spécialise plus particulièrement sur les effets et l'impact du langage para verbal et non verbal.

Mais auparavant...

Que ce soit côté plateau ou côté coulisses, je cultive mon amour du théâtre et du jeu dans de multiples activités.

Je me forme auprès de l’École du Théâtre de l’Escalier d’Or, de l’Atelier Workshop  et de l’Atelier de Théâtre des Quartiers d’Ivry.

 

Pendant quelques années, je joue dans Les Fourberies de Scapin de Molière (mise en scène  J. Echantillon) et dans Antigone de Jean Anouilh (mise en scène d' E.Civanyan). Je suis Andromaque dans Les Troyennes d’Euripide, ou Claudine dans Georges Dandin de Molière (mise en scène P.O. Scotto).

Je m’amuse dans les fictions en costumes pour Les Jupons de la Révolution, série, épisode “Marat”, dans Valmont, M. Forman, Les Années Lumières, R. Enrico ou encore La Grande Cabriole, N. Companeez.

 

Puis j'intègre l’équipe du Théâtre de Suresnes Jean Vilar pendant 10 ans où je me forme à la production et l’administration théâtrale. Je développe ensuite mes compétences en management d’équipe et organisation pendant plusieurs années en direction de production dans l’audiovisuel.

Mais le jeu reste toujours présent, je joue notamment Marguerite dans Les Reines de Normand Chaurette (mise en scène S. Andreu).

 

En 2010, je cumule les deux fonctions de comédienne et de chargée de production pour Le Roi s’amuse de Victor Hugo (mis en scène par F. Rancillac) pour les Fêtes Nocturnes de Grignan.

 

A partir de 2013, j'intègre En AcT, organisme de formations professionnelles spécialisé dans l’écoute, la prise de parole par le théâtre. Pendant 3 ans, je développe l’activité commerciale de l’association, je renforce la pédagogie des formations, me forme à la transmission et à la formation.

Je pratique régulièrement le masque et la commedia dell’arte.

Et puisque c’est de culture et de transmission dont il s’agit, mon activité favorite, à part le jeu, reste le jardinage…

© 2017  Formactrice