Ateliers dédiés à la communication orale

Présence
Ecoute
Créativité

Agnès Caudan

Agnès Caudan, FORMACTRICE
comédienne
formatrice
animatrice

Parce que le théâtre permet de jouer les choses et non l’idée des choses, j’ai pour vocation de transmettre à l’aide des outils du théâtre et du jeu de scène, mon expertise de comédienne et de formatrice avec pour objectif de permettre à chacun de prendre conscience de la qualité de sa communication orale et interpersonnelle.

Au moyen d’une pédagogie opérationnelle, rigoureuse, interactive et ludique, je propose un entraînement pratique par des formations et des ateliers d’initiation, de soutien et de développement  visant à identifier et maîtriser les codes de du langage para verbal et non verbal, à identifier les ressources nécessaires à une parole motivante, une posture adéquate et les transformer en compétences.

En harmonisant discours et posture, vous optimisez votre impact relationnel et professionnel.

C’est aussi l’occasion de vous initier à l’art de l'éloquence pour vous exprimer avec talent, clarté et spontanéité.

Novembre  2019

Actualité

L'art du regard

Au cours de mes dernières animations d’ateliers et bien que face à des publics très différents, s’est posé une question une interrogation, un doute voire une angoisse commune à toutes et à tous et qui résonne à mon sens très fort actuellement  :

 

Comment l’autre me voit… ou ne me voit pas, comment puis-je être écouté, entendu ? 

Comment j’existe dans le regard de l’autre ? Suis-je visible ou invisible ? 

 

Car au coeur de notre société actuelle, à défaut d’être célèbre ou utile, aussi professionnellement que personnellement,  chacun cherche désespérément à être vu, entendu, écouté, perçu…

 

En témoignent ces adolescentes qui ne cherchent plus à ressembler à leur idole mais à leur double virtuel magnifié, corrigé par les filtres des applis. Quand l’idéal recherché est une version de soi-même retouchée. Où à exposer au monde des selfies de moins en moins vrais mais de plus en plus parfaits, on choisit le paraître (cette version de soi satisfaisante mais déformée) au dépens de l’être. 

 

En témoigne aussi la colère sociale qui explose face au mépris affiché par nos dirigeants face au désarroi des citoyens. Parce que, oui, si je ne vois dans les yeux de l’autre (dont j’ai besoin pour me connaître) que du mépris ou du dégoût, oui, certainement, je vais me mettre à le haïr…

 

Pour certains philosophes, le monde est ce qui s’offre à notre perception, le monde est ce que nous percevons subjectivement dans la manière dont nous le regardons. Et la façon dont nous le regardons devient cette part de réalité que nous faisons exister de notre seul point de vue.

 

C’est aussi vrai dans notre façon de jauger les êtres. de ne voir que ce qui nous est insupportable, de ne donner de l’importance qu’à ce que l’on ne comprend pas. Et de s’empresser d’y appliquer une étiquette au lieu de considérer l’autre sous l’angle de sa beauté.

 

Sous entendu être, c’est aussi, seulement être perçu ?

 

Pourtant on ne peut pas nier l’importance profonde du principe de réciprocité dans nos relations aux autres. On prête à l’autre des représentations mentales tout comme l’autre nous en prête. On peut avoir envie de tuer l’autre en raison de ce que l’on croit qu’il pense. 

 

Or, quand il s’agit de relation entre les êtres, le regard est une source essentielle du lien. Et la qualité de ce lien, de cette relation va dépendre de la manière dont nous choisissons de regarder. Peut-être que si nous apprenons à reconnaître l’autre dans sa complexité et sa différence alors nous-même serons nous reconnus dans notre entièreté. 

Nous existons aussi par le regard que nous décidons de porter sur le monde. Et de ce choix va dépendre la femme ou l’homme que nous aspirons à être. Alors, pusillanime ou magnanime ? 

Cette décision est vôtre.

 

 

"Ce n’est pas l’objet qui importe, c’est l’oeil : si l’oeil est là, l’objet se trouvera.

Si vous n’avez pas l’oeil, quel que soit l’objet, vous n’y trouverez rien."

Fiodor Dostoïevski Journal d’un écrivain

 
Accompagnement social par l'art

Programme d’insertion initié par l’Entonnoir Théâtre

Ateliers de préparation et d’entrainement à l’insertion dans la vie professionnelle

«Etre différent n’est ni une bonne ni une mauvaise chose.

Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même» 

Albert Camus

 

Cette première série d’ateliers s’est déroulée à Kourou en Guyane du 23 septembre au 18 octobre 2019.

Nouveau groupe, nouvelles personnes, nouvelles personnalités, ils sont onze (douze au départ mais l’un d’entre eux a quitté le projet) à s’être engagés dans ce service civique, à accepter de suivre les ateliers proposés 24h par semaine et à travers la ou les découvertes ou re découvertes de pratiques et recherches artistiques, de s’interroger sur leur projet de vie personnel et professionnel.

 

Ce dispositif est une expérience inédite d’apprentissage à l’intérieur duquel cet atelier de 4 semaines se veut comme un labo, un terrain d’expérimentation, et je l’espère, une éducation au regard, à l’écoute et à l’ouverture d’esprit.

Ce programme d’insertion a déjà fait ses preuves. Mais chacun des groupes que j’ai rencontré depuis 2 ans était fondamentalement différent. Si le point commun qui les unit est que ces jeunes êtres sont déjà bien cabossés par la vie, leurs énergies, besoins, personnalités sont aussi différents que les êtres humains le sont entre eux.

Et chaque mise en route de cette aventure s’avère différente de la précédente.

Là ce groupe un peu plus jeune que les autres années et un peu plus nombreux, a démarré sur une énergie au départ plutôt conflictuelle liées à la diversité de leurs personnalités, une difficulté à se concentrer, à s’écouter.

La cohésion de groupe s’est construite sur un apprentissage musclé de reconnaissance de la différence quelle qu’elle soit (ethnique, sexuelle, féminin, masculin…).

Et finalement, chaque conflit a été une occasion en or de mettre à plat et en lumière les difficultés et les questionnements de chacun pour atteindre ce moment où le groupe a commencé à résoudre de lui-même certains conflits internes en libérant les paroles et surtout en acceptant celle de l’autre. 

Par cette prise de conscience, ils ont fait preuve d’une réelle maturité déjà bien présente mais camouflée par des comportements sociaux stéréotypés dont le vernis, finalement assez mince, a fini par craquer.

J’ai rencontré, de nouveau, un groupe de belles personnes, turbulentes certes, mais engagées, passionnées  et passionnantes et surtout très courageuses.

 

Il leur reste un beau chemin dans les mois qui viennent, riche en rencontres diverses, en expériences nouvelles, un chemin à parcourir individuellement et collectivement. Et j’attends avec une grande impatience de les retrouver vers la fin de ce parcours, leur enthousiasme et leur générosité intacts.

Papillon, le bagne, les Îles du Salut

Les Îles du Salut, au large de Kourou, abritent toujours les vestiges du bagne de Cayenne ayant "accueillis" Alfred Dreyfus, Guillaume Seznec... 
Elle font désormais partie du patrimoine historique français.  
Les 21 et 22 septembre derniers, pendant les journées du patrimoine et grâce au Théâtre de l'Entonnoir et de l'association Agamis, nous avons été une dizaine de comédiennes et comédiens pour la plupart guyanais, en lecture itinérante pour faire découvrir et entendre aux visiteurs la parole d'un bagnard dont le nom est entré dans l'histoire, Henri Charrière dit "Papillon".

Domaine d’intervention

 

Expression orale

Team building 

Animation et conduite de réunion

Présentation de travaux, de projets

Appel de fonds

Entretien individuel : embauche, 

recrutement, commercial

Gestion de stress, de conflit

Séminaires, conférences

Bénéfices

 

Donner vie à son discours

Mettre en valeur sa présence, son charisme

S'initier et pratiquer l'écoute active

Optimiser son impact relationnel

Découvrir et utiliser son potentiel créatif

Développer son affirmation de soi 

 Outils pédagogiques

 

Jeux d’écoute, d’observations

Jeux de rôles

Exercices physiques

Exercices pratiques

Simulations et mise en situations

L’imaginaire et l’improvisation

Apports méthodologiques 

Conseils pratiques

Pistes d’évolution

 
Présentation

 

Pédagogie
 

SIRET  823 050 380 code APE 8559B

déclaration d'activité enregistrée

sous le n° 11755530175

auprès du préfet de région d'Ile-de-France

© 2017  Formactrice